Territoires et finances nouvelles

La gestion des défis -économique, social, culturel, environnemental et démocratique- et la maîtrise des ressources s’apprennent et se pratiquent plus aisément à l’échelle territoriale, en associant l’ensemble des acteurs. 

Notre constatons que les nouvelles solutions financières, celles qui privilégient la valorisation des ressources et des échanges locaux, sont pour cela des leviers essentiels et puissants :

  • un investissement est 8 fois plus riche en retombées locales de moyen terme s’il se réalise en mobilisant les ressources et acteurs locaux, selon une étude de l’université de Kassel (1),
  • les entreprises dites “locales” à raison de la place des acteurs locaux dans leur gouvernance et dans leur capital ont de meilleures performances économiques, sociales et environnementales, selon les travaux de Michael H. Shuman, économiste américain, spécialiste de l’économie locale,
  • l’engagement financier des habitants dans les projets locaux est très nettement accrue par une animation dédiée : exemples des départements de Corrèze et d’Ardèche et de la région Auvergne-Rhône-Alpes,
  • les trocs entre les PME ( “Sardex”, “Wir” et “France Barter”) permettent d’accroître leurs chiffres d’affaires sans consommer leur trésorerie, et améliorent la résilience des territoires concernés, 
  • les outils territoriaux de philanthropie accroissent les levées de fonds et permettent de mieux les orienter,
  • le financement participatif ou “crowdfunding” finance non seulement l’économie classique mais aussi -et fortement- le bien commun et l’intérêt général (développement durable, ESS, culture, patrimoine, etc.),
  • les “fintechs” proposent des solutions locales vertueuses : agrégateur de solutions, courtier en finances alternatives, blockchain, etc.

Par ailleurs, les études relatives au “métabolisme territorial” et à “l’empreinte territoriale des banques” constituent des supports pédagogiques puissants pour une nouvelle culture des ressources, globale et systémique.

Un cadre et une ingénierie favorables à l’engagement financier local des habitants et aux échanges locaux entre les acteurs sont donc disponibles, ils sont propices à l’émergence et au développement des projets, à la résilience, à la transition écologique, aux relations sociales, aux accomplissements personnels et aux transformations des comportements. 

Nous oeuvrons à la collecte et à la diffusion de ces connaissances. 

Nous sommes à la disposition des territoires qui souhaitent expérimenter telle ou telle de ces pratiques ou réfléchir au lancement de programmes financiers globaux.   http://www.territoires-energie-positive.fr/actus/quelle-creation-de-valeur-locale-pour-les-projets-d-energie-renouvelable-portes-par-les-acteurs-du-territoire

Association Française des Fundraisers, ARADEL, Association Nationale des Pôles territoriaux et des Pays, Financement Participatif France, France Angels, France Barter, UNADEL, Pôle de compétitivité Finance Innovation, Cabinet Utopies, Agence France Locale

Article suivantRead more articles